Onapo

bande dessinée potentielle

Marche-arrière 2009/09/09

 

marchearriere

Contrainte Onapo n°1

La marche-arrière consiste à réaliser une histoire à rebours en intervenant chacun son tour. La ou les dernières cases du récit sont réalisées par un premier intervenant, à charge au suivant de réaliser le même nombre de cases se situant juste avant selon le sens de lecture et ainsi de suite jusqu’à ce que l’histoire soit considérée comme complète. 

L’intérêt d’une marche-arrière est plus dans le processus de création que dans le récit obtenu. En effet, créer des cases se situant avant celles existantes demande une gymnastique d’esprit assez inhabituelle et d’analyser les sous-entendus et les prérequis contenus dans la page. Le plus dur étant non pas içi de conclure mais de commencer le récit 🙂

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s